Autour du « Jeu des Amants » : la culture aristocratique aux XVIIe et XVIIIe siècles

L’UFR de Lettres et Sciences Humaines accueillera en résidence artistique l’ensemble de musique baroque Faenza à partir du mois de septembre 2014 jusqu’à l’été 2016. Ces deux années seront rythmées par des spectacles, autour desquels les enseignants souhaitent bâtir des cours pour introduire les étudiants au cœur de la vie culturelle des XVIIe et XVIIIe siècles.

En décembre 2014, le spectacle représenté sera Le Jeu des Amants. Les spectateurs sont invités dans un salon aristocratique du XVIIe siècle, avec son art de vivre, ses jeux, son imaginaire amoureux sublimé par la littérature et la musique. Le cours dispensé par des enseignants d’histoire et de littérature dans le cadre de cette option libre présentera cette civilisation des salons, où les arts tiennent une place de premier choix. Des éclairages sur l’histoire politique et sur l’organisation de la société, du statut de la noblesse à la place des femmes en passant par la condition sociale des hommes de lettres et des musiciens, permettront de comprendre dans quel contexte cette culture s’est développée. Puis seront envisagées les principales formes littéraires goûtées, voire composées, parfois collectivement, au sein des salons : romans, poèmes, chansons, fables, maximes, énigmes et proverbes.

Enseignants :
Aurélien Girard, Maître de conférences en histoire
Dominique Quéro, Professeur de littérature française
avec la participation de Marco Horvat, musicien, directeur de l’ensemble Faenza.



Citer ce billet
administrateur (2016, 11 mars). Autour du « Jeu des Amants » : la culture aristocratique aux XVIIe et XVIIIe siècles. Présent de la musique ancienne. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oodg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.